De l’utilité de nettoyer son PC.

De l’utilité de nettoyer son PC.

Votre PC portable ou PC de bureau est un véritable aspirateur.

Au fil des jours, les différents composants s’encrassent et la poussière s’accumule à l’intérieur de votre unité centrale.

Vous vous devez donc de nettoyer l’intérieur de votre PC régulièrement.

Que ce passe-t-il si l’on ne nettoie pas son PC.

Ventilateur et radiateur : ventirad

Ventilateur et radiateur : ventirad

Votre processeur est un composant qui monte en température. Pour le maintenir à des températures qui lui permettent de fonctionner, les constructeurs lui ont adjoint un système de refroidissement :

  • Un radiateur
  • Un ventilateur.

Principe de fonctionnement d’un système de refroidissement

Nous connaissons tous le système de radiateur dans nos habitations.

Nous diffusons de la chaleur à l’intérieur d’un radiateur et celui irradie le reste de la pièce. Pour augmenter l’apport calorifique, le radiateur est composé d’ailettes qui lui permettent d’accroitre sa surface de conduction.

L’on sait également qu’il ne faut rien poser sur un radiateur, cela le rendrait moins efficace

Le principe est le même dans nos ordinateurs. A la nuance près que le radiateur est là non pour réchauffer l’ensemble mais pour le refroidir.

On utilise alors un ventilateur pour envoyer de l’air plus frais sur le radiateur qui par conduction refroidi et maintient le processeur à des températures acceptables.

Que se passe-t-il lorsque notre PC est sale ?

Ventirad encrassé

Ventirad encrassé

La poussière accumulée va nuire au système de refroidissement.

Sur le ventilateur, si les pales sont encrassées celle-ci seront alourdies et la vitesse de rotation sera moindre.

Sur le radiateur, la poussière va créer une couche isotherme qui empêchera la chaleur de se dissiper.

Que faire ? Nettoyer son PC régulièrement

La première chose à faire est de placer son PC loin de surface empoussiérée. L’idéal est de le placer sur le bureau. Il faut en tout cas éviter de le placer à même le sol car à cet endroit il agitera comme un aspirateur.

Ensuite, il faut le nettoyer régulièrement. Cela signifie au moins deux fois par an au minimum.

Pour ce faire, vous pouvez acheter des bombes à air sec.

Ventirad en cours de nettoyage

Ventirad en cours de nettoyage

Une fois le PC débranché, vous pouvez ouvrir le panneau latéral du PC puis vaporiser les différents éléments du PC :

  • Alimentation,
  • Ventilateur du processeur,
  • Carte graphique
  • Support de stockage : disque dur, lecteur CD : DVD

Veuillez faire très attention à ne pas toucher les différents câbles et composants internes afin de ne débrancher éléments.

Sur un PC portable la situation est un peu plus complexe. Soit vous ouvrez votre PC portable (et faites très attention aux vis et différents systèmes de fixation) soit vous contenter ce qui est plus raisonnable pour un utilisateur non averti, de nettoyer les grilles d’extraction d’air situé sur le coté et à l’arrière de l’appareil.

Ventirad de portable encrassé

Ventirad de portable encrassé

Si jamais, la poussière était devenue difficile à enlever, vous pourriez utiliser un pinceau à poil mi dur pour faire tomber la poussière.

Comment savoir si je dois nettoyer mon PC

La première alerte est le bruit. Si vous remarquez que votre ordinateur fait de plus en plus de bruit, c’est que les ventilateurs tournent à plein régime. Le processeur montant en températures, les ventilateurs doivent alors le refroidir plus efficacement.

Vous pouvez également installer un petit logiciel sur votre ordinateur qui vous permettra de surveiller les températures.

Ce logiciel très simple d’usage est SpeedFan (http://www.almico.com/sfdownload.php). Il vous indiquera en temps réel les températures de vos différents composants.

Speedfan. Ici tout va bien

Speedfan. Ici tout va bien.

Pour infos, un processeur au repos, correctement ventilé a une température inférieure à 50°C.

Enfin si votre PC s’éteint sans prévenir et qu’il ne veut pas redémarrer tout de suite et vous devez attendre quelques minutes avant de le relancer c’est probablement un problème de température.

Que risquez-vous ?

Le risque ultime de température trop élevée est tout simplement de rendre hors état d’usage votre processeur ou d’autre composant (principalement carte graphique et disque dur).

Ne négligez donc pas le nettoyage de votre PC, il vous le rendra par une longévité accrue.

En cas de doute, ou de nécessité de nettoyage, n’hésitez pas à nous contacter.

La sécurité de son ordinateur et de ses données

La sécurité de son ordinateur et de ses données

Sécurite et ordinateur

Sécurité et ordinateur

La sécurité sous Windows est un problème majeur. Pour vous prémunir contre tout problème, vous devez adopter des règles simples :

  1. Protéger sa machine avec un anti-virus, un pare-feu, un anti-malwares
  2. Protéger ses données : faire des sauvegardes régulières des ses données sur un support externe.
  3. Faire toutes les mises à jours de Windows et des programmes dès qu’ils vous le proposent.
Si vous êtes artisan, AFI Aveyron peut vous dispenser des formations gratuites

  • Maintenance informatique
  • Protéger et sauvegarder vos données

grâce à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Aveyron. Contactez-nous pour plus d’informations sur ces formations.

Protéger sa machine

Un ordinateur professionnel et un ordinateur privé.

La protection de sa machine vient tout d’abord par le comportement que l’on a avec elle. Comme vous ne mélangez vos comptes bancaires privés et ceux de votre société, vous ne devez en aucun cas mélanger les deux utilisations. Un ordinateur professionnel et un ordinateur privé.

Anti-virus

Il existe de nombreux anti-virus sur le marché, des gratuits et des payants. Pour faire votre choix, vous pouvez tentez de trouver des comparatifs de ces produits mais ils sont rares et parfois peu objectifs. Une chose est sûre, vous aurez une meilleure protection avec un antivirus payant. Il semblerait que le plus performant soit le Kaspersky puis le Norton dans sa version 2012 (ce qui n’était pas le cas auparavant).

Listes des anti-virus conseillés :

[unordered_list style= »star »]

[/unordered_list]

Pare-feux

Un pare-feu est un programme qui contrôle les connexions sur le réseau et donc sur internet de votre ordinateur. Par défaut, Windows est équipé d’un pare-feu mais qui ne contrôle que les connexions entrante. Donc si vous êtes infecté par un logiciel malveillant et que votre antivirus ne l’a pas détecté en tant que tel, ce logiciel pourra communiquer des informations vers l’extérieur.

Il est important également de bien paramétrer son pare-feu. Si celui ci vous demande si tel ou tel programme est autorisé à se connecter à internet, vous vous devez d’analyser la question avant de répondre. Il est toujours dangereux de répondre systématiquement oui.

Enfin, par mesure de précaution, si vous possédez un réseau, il est préférable que le pare-feu analyse les connexions du réseau intranet.

Liste des suites de sécurités conseillées :

[unordered_list style= »star »]

[/unordered_list]

Anti spam

Les spam sont des messages électroniques non désirés. En cela, il n’y a rien de préoccupant pour vote sécurité mais quand un spam contient un virus cela peut être plus gênant. Il est donc important d’avoir un anti-spam installé sur son ordinateur.

Par précaution, n’ouvrez jamais un message avec une pièce jointe seule (sans texte l’accompagnant), un message dans une langue étrangère alors que vous n’avez pas de correspondant de cette langue et ne suivez jamais les liens qui vous renvoient vers des sites web alors que vous ne connaissez pas l’expéditeur.

Il existe des solutions complètes alliant anti-virus, pare-feux, anti-spam. Elle représente un coup relativement faible à l’année. De plus, les sociétés qui commercialisent ces produits fournissent des multi licences qui font baisser le prix de la protection de l’ordinateur (moins de 15 € / an / machine).

Liste des anti-spam gratuit conseillés :

[unordered_list style= »star »]

[/unordered_list]

Les anti-malwares

Il existe une multitude de logiciels malveillants sur le net, les malwares, les vers, les trojans, les keylogers…

Tous ne sont pas pris en charge par les anti-virus. Vous pouvez installer des logiciels qui vont vous prémunir contre des menaces (de moindre importance) qui ne sont détectée pas les anti-virus.

Liste des anti-malwares conseillés :

[unordered_list style= »star »]

[/unordered_list]

Maintenant, si vous ne voulez pas de virus, vous pouvez opter pour un Mac ou un ordinateur avec un OS Linux. Ces systèmes d’exploitation sont basés sur Unix et sont beaucoup moins sensibles au virus.

Contrôle parental

Le contrôle parental est fait à l’origine pour protéger les enfants des dangers d’internet. Mais, dans votre société, vous avez la possibilité d’utiliser ce type de programme, afin de restreindre l’accès à certain type de sites à vos employés. Selon la loi, les fournisseurs d’accès internet sont dans l’obligation de vous fournir un programme de contrôle parental. Vous pouvez les télécharger sur leurs sites web. Une petite remarque, certains programmes ralentissent très fortement l’ordinateur. Nous vous conseillons quelques programmes d’éditeurs indépendants.

Liste des programmes de contrôle parental conseillés :

[unordered_list style= »star »]

[/unordered_list]

Bien gérer son ordinateur

Compte utilisateurs

Vous devez avoir une session personnalisée protégée par un mot de passe. Si plusieurs personnes utilisent le même ordinateur, vous devez créer des sessions pour chaque utilisateur (en mode « Utilisateurs ») et une session en mode « Administrateur ».

Le mode « Administrateur » permet d’avoir accès à tous les paramètres de la machine tandis que le mode « Utilisateurs » permet uniquement l’utilisation de cette dernière sans avoir accès aux paramètres de configuration.

De même pour les documents, l’administrateur a accès à tous les documents enregistrés sur le disque dur tandis que l’utilisateur n’a accès qu’à ses propres documents.

Sécurité et propriété intellectuelle

La copie de logiciel est devenu monnaie courante tellement cela est facile. Cependant les copies illégales sont sources de failles de sécurité. Tout d’abord, si vous installez un programme « cracké » venant d’internet vous ne serez pas en mesure de avoir si ce dernier n’a pas été modifié et ne comporte pas des virus.

Enfin, les logiciels « copiés » ou « prêtés » ne peuvent pas la plupart du temps se mettre à jour ce qui devient une faille de sécurité pour votre ordinateur.

Les logiciels gratuits

Vous serez peut-être amené à devoir télécharger des logiciels gratuits. Si vous le faites, assurez vous qu’ils sont reconnus comme fiable via les commentaires des utilisateurs et surtout téléchargez les sur des sites réputés.

Les logiciel Open Sources comme The Gimp, Open Office ou Libre Office, Firefox, Thunderbird sont des logiciels gratuits et réalisés par une communauté de développeurs. Ceci est un gage de sécurité.

Mettre à jour ses logiciels

La mise à jour des logiciels est une des meilleures protections contre les infections virales. En effet, plus que de rajouter des fonctionnalités, les mises à jour permettent de combler des failles de sécurités.

Parmi les logiciels à mettre un jour, il en est un plus sensible que les autres : Windows. Vérifier que votre Windows est à jour via le Windows Update. Il existe deux types de mises à jour : les mises à jour importantes et les mises à jour facultatives. Faites les deux.

Parmi, les programmes qui se mettent à jours régulièrement, on notera Adobe Reader, Java, les navigateurs web. Autorisez systématiquement les mises à jour pour ces programmes.

Sauvegarder ses données

Windows vous offre une solution pour sauvegarder le système de votre machine. Cette option est accessible via le panneau de configuration. Cela vous permettra de restaurer votre machine si un problème se pose. Notez cependant que si vous devez changer, à la suite d’une panne matérielle, de carte mère votre système ne pourra pas être réinstallé. De même, si vous avez infecté par un virus et que ce dernier se trouve sur votre sauvegarde vous aurez les mêmes problèmes. Vous devez donc effectuer de multiples sauvegardes de  :

  • votre système ;
  • vos données.

Pour sauvegarder votre système, vous pouvez faire des disques de réinstallation pour pouvoir récupérer votre ordinateur avec sa configuration de base.

Disque externe et serveur NAS

Pour sauvegarder vos données, faites l’acquisition d’un disque dur (pas une clef USB) et ne vous n’utiliserez que pour vos sauvegardes.

Si vous possédez plusieurs ordinateurs en réseaux, vous pourrez également investir dans un serveur NAS (comptez entre 100 et 300 € sans les disques durs). Ce système vous permettra de mutualiser des disques durs sur le réseau entre plusieurs ordinateurs. De plus ces serveurs vous permettent de paramétrer vos disques durs en RAID1. En clair cela signifie que vos données sont toujours en double sur chaque disque dur.

Il existe des programmes et même des scripts Windows qui vous permettent de planifier vos sauvegardes. Vérifiez régulièrement qu’elles s’effectuent correctement.

Pensez à faire des sauvegardes manuelles régulières : tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois.

Il est même conseillé d’avoir deux sauvegardes de données sur deux supports externes différents. C’est ce que l’on appelle les sauvegardes redondantes. En cas de panne, il est peut probable que vos deux sauvegardes soient défectueuses.

Conclusion : des sauvegardes , des sauvegardes et encore des sauvegardes

Vous vous devez d’adopter une stratégie cohérente lorsque vous voulez vous prémunir contre une perte de vos données. Même si vous avez la possibilité d’automatiser les systèmes de sauvegarde, vérifiez régulièrement qu’elles sont en bon état et faites de temps en temps des sauvegardes manuelles de vos données les plus importantes.

Vous savez combien coûte votre matériel informatique mais pas vos données : elles sont inestimables car difficilement reproductibles

Choisir son équipement informatique

Choisir son équipement informatique

Choisir son équipement informatique

Choisir son équipement informatique

La rentrée approche et vous pensez peut-être à renouveler votre matériel informatique. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de vous repérer dans la jungle des offres.

Ordinateur de bureau ou portable.

La mode est au portable car depuis quelques années on en trouve avec des grands écrans (17′) et des pavés numériques.
A la base, un ordinateur portable est fait pour les travailleurs nomades qui transportent leur ordinateur de site en site, de bureau en bureau. Si cela est votre cas alors pas de doute, l’ordinateur portable est ce qu’il vous faut.
Par conte si votre ordinateur restera sur votre bureau, rien ne justifie l’achat d’un ordinateur portable, hormis le gain de place.
En effet, le rapport cout / puissance est largement en faveur des ordinateurs de bureau. Mais en plus la maintenance est plus facile et de moindre cout sur un ordinateur fixe. Par exemple, si vous devez changer l’alimentation de votre ordinateur sur un ordinateur fixe le prix sera d’environ 30 à 40 € sur un portable le coût la batterie peut aller jusqu’à 150 €.
Pour résumer, avec un ordinateur de bureau vous pourrez obtenir des pièces standards, sur un ordinateur portable vous serez tributaire de la marque de votre ordinateur.

Windows, Mac, Linux

En faisant abstraction du prix (les Mac sont deux fois plus chers), tout dépend de votre environnement. Si à votre travail ou dans votre entreprise tout le monde est sur Mac alors vous aurez tout intérêt à opter pour un Mac.
De même si vous êtes totalement rétif à l’informatique, un Mac peut-être le bon choix car son utilisation est plus aisée et plus intuitive que sur Windows ou Linux. Par contre pour obtenir de l’aide cela sera plus difficile car les spécialistes de Mac sont plus rares (les Mac représentent environ 8% du marché).
Sur PC, par contre, vous trouverez une logithèque très importante et vous aurez la possibilité de vous équiper de programmes de manière gratuite tout en restant dans la légalité (nous y reviendrons prochainement dans un futur article).
Et Linux me direz vous.
Premier avantage, tout est gratuit : système d’exploitation, programmes (suite bureautique, retouche photo, messagerie, traitement du son…). C’est l’avantage des logiciels libres. Ensuite, il est loin le temps des lignes de code qui on fait la si mauvaise réputation de Linux et il existe des OS comme Ubuntu ou Mandriva avec une très belle interface graphique.
Par contre comme pour Mac vous avez un système d’exploitation différent et donc il sera plus difficile d’obtenir de l’aide. Mais il existe de nombreux forum où des internautes dévoués pourront vous porter secours.

Le matériel

Si vous avez opté pour un PC il va se poser la question du matériel : processeur, mémoire, disque dur, carte graphique.
Tout dépendra de l’utilisation que vous allez en faire.
Pour une utilisation bureautique pas besoin de faire une course à la puissance. Par contre, si vous voulez jouer (pas au démineur ou au Tetris), il vous faudra une machine performante. La photo et la vidéo sont entre les deux.

Les processeurs.

C’est le cerveau de l’ordinateur. Pour des applications bureautiques des processeurs entrée de gamme suffiront comme les Core I3 d’Intel ou les AMD Athlon X2 ou Phenon II X2. Pour des applications plus gourmandes préférez les Intel Core I5 ou I7.

La mémoire.

Le standard est actuellement 4 GO pour un Windows 7 64bits. Cela est suffisant pour la plupart des applications. Dans le choix de ordinateur, il faudrait vérifier qu’il reste des slots de libre pour en ajouter ultérieurement ou si la carte mère accepte des barrettes de capacité supérieure à 2 GO.

Le disque dur.

La norme aujourd’hui est entre 500 Go et 750 Go. C’est largement suffisant pour la plupart des utilisateurs. Maintenant si pour l’utilisation que vous avez de votre machine, cela vous parait un peu juste, sachez que pour un coup modique entre (50 et 150€ selon la capacité) vous pourrez en rajouter un interne ou externe. Cela est d’ailleurs préférable d’avoir plusieurs disques durs plutôt qu’un seul car cela vous permet de gérer vos sauvegardes sur divers supports.

La carte graphique.

La carte graphique sert à gérer l’affichage sur votre écran. Si vous ne jouez pas une carte graphique intégrée à la carte mère suffit amplement.
Par contre si vous jouez , il vous faut une carte en adéquation avec la définition de votre écran. Un bon modèle actuellement (juillet 2011) est la Nvidia 450GTS. C’est compromis correct entre le prix et les performances. Attention, la plupart des ordinateurs déjà assemblé (HP, Acer, Compaq…) vous propose des cartes graphiques entrée de gamme qui ne vous permettront de jouer aux jeux les plus récents. Il vous faudra donc faire l’acquisition d’une carte graphique. Point à vérifier si vous acheter une carte graphique : la puissance de l’alimentation (500W minimum) et la taille à l’intérieur du boitier. En effet, les carte dernière génération sont gourmande en électricité et relativement volumineuses.

 

Maintenant si vous avez besoin de conseils pour votre domicile ou votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous conseillez quant au choix du matériel, de l’installation de votre réseau et de la sécurité de votre matériel informatique et de vos données numériques.