Comment créer une carte Google sur votre site avec le thème DIVI

Comment créer une carte Google sur votre site avec le thème DIVI

Depuis juin 2016, Google n’autorise plus de créer des cartes « Google Map » à la volée.

Vous êtes obligé de créer une clef API afin d’affiché une carte.

Créer une clef API

Pour ce faire, rendez-vous sur le site Google DevelopersGoogle Developers

https://developers.google.com/?hl=fr

Et connectez-vous à votre compte ou créez en un.

Une fois cela fait, rendez-vous dans le menu « Google Map API » et cliquez sur « Démarrer ».

Ensuite cliquez sur « Obtenir une clé ».

Après avoir validé une fenêtre de dialogue, vous arriverez sur la page de création de projet.

Vous cliquerez sur continuer après avoir choisi « Créer un projet ».

Créer un projet

Après quelques instants, vous aurez la possibilité d’obtenir votre clé.

Vous pourrez nommer votre clé : remplacer le nom « Clé API 1 » par celui de votre choix.

Vous devrez ensuite, restreindre l’accès à cette clé en choisissant le référent http (sites web)

url.com
url.com/*
*.url.com/*

Où vous remplacez url.fr par votre adresse

Par exemple :

afi-aveyron.fr
afi-aveyron.fr/*
*.afi-aveyron.fr/*

Cliquez ensuite sur « enregistrer » et vous aurez une boite de dialogue qui vous donnera le précieux sésame.

Cle API Google Map

Activer Google Maps Javascript Api and Javascript Geocoding Api

Vérifier que ces deux options sont activées.

Cliquez sur « Bibliothèque »

Bibliothèque

et dans « API Google Maps, cliquez tout d’abord sur :

  • Google Maps JavaScript API et activer le service si ce n’est déjà fait.
  • Puis sur Javascript Geocoding Api et activer le service si ce n’est déjà fait

Une fois cela réalisé, vous pouvez afficher votre carte Google sur votre site.

Exemple avec le thème DIVI

Je vous propose un exemple avec le thème DIvi mais le procédé est le même pour toutes les extensions « Carte » : vous devez renseigner la clé API dans les options soit de l’extension soit du thème.

Renseignez la clé API

Pour afficher une carte avec le thème Divi, vous devez renseignez votre clé API dans les «options du Thème.

Copier votre clé API dans « le champs Google API Key.

Option de Divi

Une fois cela réalisé, vous pourrez créer une carte sur une page.

Création d’une carte avec le module Map

Vous mettrez en place le module carte dans le Divi Buider

Module Carte

et tout d’abord  renseigner la vue générale de carte (ici Rodez).

Vue générale de carte

Puis vous « Ajouterez une nouvelle épingle », en choisissant :

  • Titre
  • Votre adresse en cliquant sur Trouvez
  • Des informations complémentaires dans le champs texte.

Paramètres du marqueur

Après avoir enregistré, votre carte sera visible.

Résultat

Redonnez une jeunesse à votre vieil ordinateur

Redonnez une jeunesse à votre vieil ordinateur

Si vous possédez un vieil ordinateur que vous n’allumez plus et que celui-ci est remisé dans un tiroir ou dans le grenier, vous pouvez hormis le jeter, le reconfigurer pour qu’il soit de nouveau opérationnel.

En effet, les vieilles machines sont souvent un enfer à utiliser à cause de leur lenteur. C’est le cas par exemple de ce mini-PC.

Plus 3 minute à s’allumer, des secondes interminables pour lancer votre navigateur : bref un cauchemar. Avant de le transformer en frisbee ou en galette pour votre Saint-bernard, essayer de le remettre en état de fonctionner.

Un Pc portable datant de 2010

Un Pc portable datant de 2010

Lubuntu : un système d’exploitation très léger pour ordinateur peu performant.

Télécharger Lubuntu

La solution : un système léger et peu gourmant qui vous permettra de surfer sur le web et de travailler sur une suite bureautique. Et comment se nomme ce système merveilleux : Lubuntu. C’est une variante du système d’exploitation Ubuntu basé sur le noyau Linux. Il est gratuit et téléchargeable sur le site officiel : https://www.ubuntu-fr.org

Choisissez la version 32-bits

Choisissez la version 32-bits

En vous rendant, dans le menu téléchargement, vous verrez en bas de la page :

Lubuntu – Un bureau très léger et moderne basé sur l’environnement LXDE.

Vous pourrez donc le télécharger en prenant soin de choisir la version 32 bits qui demande moins de ressource en mémoire surtout si vous avez moins de 2 Go de mémoire vive.

Attention, prenez soin de bien télécharger la dernière version : celle -ci est optimiser pour les systèmes peu performants et c’est une mauvaise option de vouloir télécharger une vielle version. En effet les anciennes versions peuvent contenir des failles de sécurités, parfois des bugs et ensuite elles ne seront plus mises à jour.

Une fois votre image disque téléchargée, il faudra la mettre sur clef USB ensuite vous pourrez installer votre nouveau système sur votre vieux PC.

Créer votre clef USB

Pour ce faire, la première étape est de télécharger un petit utilitaire qui vous permettra de faire une clef bootable (clef USB sur laquelle votre PC pourra démarrer) afin de lancer l’installation. Plusieurs logiciels existent, pour ma part je vous conseille LinuxLive USB Creator (LiliUSB pour les intime). Il très simple d’utilisation. L’adresse : http://www.linuxliveusb.com/fr/home. Si vous avez besoin de plus d’option comme la gestion des partition EUFI et GTP, orientez-vous vers Rufus (https://rufus.akeo.ie/?locale=fr).

Une fois Lili installé, lancez le et choisissez :

  • Votre clef USB (étape 1)
  • L’étape 2 : Allez chercher votre image disque téléchargée précédemment. Après vérification de l’image vous indique comment Lili va copier les fichier sur votre clef
  • Laisser à zéro pour le mode persistance -étape 3. Ce mode permet de travailler sur votre clef USB comme sur un disque dur et de pouvoir enregistrer vos paramètres et documents dessus en mode sans installation.
  • Etape 4 : cochez la case « formater » (attention cela effacera vos données. Faites une sauvegarde avant si nécessaire
  • Etape 5 : Cliquez sur l’éclair pour créer votre clef bootable.

LinuxLive USB Creator

LinuxLive USB Creator

Laisser travailler 2-3 minutes

Une fois votre clef créée, une fenêtre s’ouvrira dans votre navigateur pour informer de la fin de l’opération.

Maintenant passons à l’installation sur notre vieux PC.

Installation de Lubuntu

Insérez votre clef USB sur votre PC éteint et allumez le en appuyant de nombreuses fois sur les touches : Echap (ESC), Suppr ou F9 (cela dépend de votre PC). L’objectif est d’arriver sur un écran vous demandant de choisir le disque de démarrage. Dans notre cas, nous avons choisi (Generic Flash disk) mais vous pourrez voir apparaitre la marque de votre clef USB.

Choix de la clef de démarrage

Choix de la clef de démarrage

Naviguez avec les flèches et appuyer sur « Entrée ».

Choisissez la langue

Puis cliquez sur installation pour installer le système. Si vous désirez le tester sans toucher à votre disque dur choisissez « Mode Live ».

 

Installer Lubuntu

Installer Lubuntu

Un petit écran pour vous rassurer apparait. On ne se refait pas !

On ne se refait pas

Pour le plaisir des yeux

Puis de nouveau un écran de bienvenue, vous demandant de choisir la langue pour l’installation.

Si vous avez une carte Wifi, l’installateur vous demandera la box sur laquelle se connecter et la clef de sécurité.

Choisissez votre réseaux sans fil

Choisissez votre réseaux sans fil

L’écran suivant vous demande si vous voulez télécharger les mises à jour et installer des logiciels tiers pour améliorer le fonctionnement de la machine. Ici j’ai coché les deux cases.

Préparation de l'installation

Préparation de l’installation

L’étape suivante vous demande si vous désirez effacer tout le contenu de votre PC ou installer Lubuntu à coté de Windows (Dual Boot). Si vous choisissez la première solution comme sur cette image, le processus d’installation vous informera des partitions qui seront supprimées. Toutes vos données seront supprimées. Faites une sauvegarde au préalable : quittez l’installation en cours, redémarrer sous Windows, sauvegardez vos données et recommencez le processus.

Choisissez le type d'installation

Choisissez le type d’installation

Si vous avez un PC acheté dans le commerce cela supprimera également la partition de restauration. Vous ne pourrez donc plus réinstaller Windows à partir de votre disque dur. Il faudra le faire soit à partir des CD de restauration soit à partir d’un CD Windows original avec votre clef de licences (inscrite sous le PC). De toute manière, le PC était inutilisable avec Windows…

Ensuite viens différents réglages comme la disposition du clavier, la création du compte utilisateur.

L’installation peut enfin commencer.

Installation de Lubuntu

Installation de Lubuntu

Une fois terminée, vous devrez redémarrer votre PC.

1'05 Top chrono

1’05 Top chrono

A vous votre nouveau PC !

Les Répar’Acteur à Rodez le 26 novembre 2016

Dans le cadre de l’opération Répar’Acteur à Rodez le 26 novembre 2016, je vous ai présenté un façon de recycler un vieil ordinateur. Et si vous venez à la déchetterie des Moutiers avec votre ordinateur le 26 de ce mois nous pourrons le faire ensemble.logo-repar-acteurs

Répar’Acteur à Rodez le 26 novembre 2016

Répar’Acteur à Rodez le 26 novembre 2016

Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, je serais présent à l’opération « Répar’Acteur » organisée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Aveyron et Rodez Agglomération.

Rendez-vous de 10h00 à 17h00 devant la déchèterie des Moutiers à Rodez.

Je vous expliquerai le fonctionnement de vos ordinateurs, comment identifier certaines pannes et comment recycler vos anciens PC afin de leur donner une nouvelle jeunesse.

Vous trouverez plus d’informations sur cette opération sur le site : http://www.reparacteurs-occitanie.fr/fr/

et plus précisément sur la journée du 26 novembre : http://www.reparacteurs-occitanie.fr/fr/actualite/journee-de-la-reparation.php

aisni que sur le site de la Chambre de métiers et de l’Artisanat de l’Aveyron : http://www.cm-aveyron.fr/cons_tech_labels.html

 

Détourer ses photos avec The Gimp

Détourer ses photos avec The Gimp

Quand on a quelques travaux à faire sur des photographies, on n’a pas forcément le besoin ou l’envie d’investir plusieurs centaines d’euros dans un logiciel de retouche photo comme Photoshop.

Il peut être judicieux de se tourner vers le logiciel Open Source The Gimp qui permet de retoucher ses photographies.

Durant mes formations, j’ai été confronté au problème du détourage de photos de produits.

Dans ce petit tutoriel, je vais donc vous indiquer la démarche à suivre pour détourer (isoler) un produit afin de pouvoir l’insérer sur une plaquette ou un site web.

Si ce n’est déjà fait, vous pouvez télécharger The Gimp sur le site officiel (https://www.gimp.org/downloads/)

Après avoir ouvert la photo que vous voulez travailler, la première chose à faire est d’ouvrir la fenêtre « Boite à Outils » si elle ne s’est pas affichée.

Ajouter la barre d'outil
Ajouter la barre d’outil

Outils – Nouvelle Boite à outils (ou CTRL + B)

On remarque sur ce type d’image que l’objet que l’on veut détourer à des contours nets.

Dans ce type de configuration, on va utiliser l’outil « Chemin » symbolisé par une plume.

L'outil « Chemin » symbolisé par une plume.
L’outil « Chemin » symbolisé par une plume.

En double cliquant sur l’icône « Outil plume », vous pourrez afficher les options.

Ici, nous avons les touches :

  • CTRL qui permet de modifier le tracé et les points d’ancrage
  • ALT qui permet de déplacer le tracé.

Commençons le tracé.

Avec l’outil « Plume » vous pourrez sans trop de difficulté et un peu d’entrainement tracer les contours de votre objet. Pour les courbes, cliquez sur le point d’arrivée puis sans relâcher la souris déplacer le pointeur. Vous verrez alors le chemin changer de forme en fonction de vos mouvements. Ajustez-le correctement à votre courbe.

Dans certain cas, vous verrez le tracé réaliser une courbe non voulue.

Courbe non voulue.
Courbe non voulue.

Pour remédier à ce problème, vous cliquerez sur le point blanc du tracé, cela fera apparaitre des segments de droite que vous pourrez déplacer pour claquer votre tracé à la forme de l’objet.

Une fois, le tracé réalisé, rendez-vous dans le menu « Sélection » et cliquez sur « Depuis le chemin (MAJ+V). Un chemin de chenille apparait délimitant votre nouvelle sélection.

Le tracé fini
Le tracé fini

Cliquez ensuite toujours dans le menu « Sélection » sur « Inverser » : le chemin de chenille fait maintenant le tour de votre objet et du cadre de l’image.

Maintenant, nous allons pouvoir appliquer un effet de transparence.

Dans le menu « Calque », il faut cliquer sur « Transparence » puis « ajouter un canal alpha ».

« Ajouter un canal alpha
« Ajouter un canal alpha

Maintenant, en supprimant votre sélection (Touche Suppr.), vous verrez apparaitre des carrés gris clair et gris foncé. L’effet de transparence a été créée.

Effet de transparence réalisé
Effet de transparence réalisé

Vous n’avez plus qu’a enregistrer votre image au format PNG avec la commande « Exporter comme… » ou « Export as… ».

Enregistrer au format PNG
Enregistrer au format PNG

C’est vrai qu’au début l’outil plume est parfois un peu difficile à prendre en main mais avec un peu d’habitude, il se révèle redoutablement efficace

Simple Download Monitor : gérer simplement ses téléchargements avec WordPress

Simple Download Monitor : gérer simplement ses téléchargements avec WordPress

Simple Download Monitor esy un plug (ou extension) in WordPress qui permet de gérer les téléchargements de fichier sur votre site Web.

Il est extrêmement simple à utiliser et largement suffisant si vous n’avez besoin de fonctionnalités avancé (téléchargement après inscription, paiement…).

Installation de Simple Download Monitor

Tout d’abord, vous devez l’installer comme toutes les extensions WordPress.

Rendez-vous dans votre administration, puis dans extension et cliquez sur « Ajouter »

Entrez dans la barre de recherche (à droite), le nom de votre extension (ici Simple Download Monitor).

Cliquez ensuite sur « Installer maintenant ». Continuez le processus d’installation jusqu’à la fin.

Une fois installé, Simple Download Monitor installe une nouvelle entrée de menu nommée « Download » ou « Téléchargement » si vous avez traduit votre plug in.

Vous pouvez également le télécharger sur WordPress.org (https://wordpress.org/plugins/simple-download-monitor/)

Créer un lien de téléchargement

Simple Download Monitor installe un nouveau type de contenu qui se comporte comme les articles de base de WordPress.

Vous aurez donc la possibilité de classer vos téléchargement en fonction de catégories ou de mots clefs (ou Tag).

Pour créer une catégorie, rendez-vous dans Catégorie de Simple Download Monitor et cliquez sur ajouter.

Vous aurez donc la possibilité de classer vos téléchargement en fonction de catégories

Vous aurez donc la possibilité de classer vos téléchargement en fonction de catégories

Une fois cela réalisé, vous pourrez commencer à créer vos téléchargements.

Pour ce faire, cliquez sur « Ajouter » dans le menu « Téléchargement ».

Une nouvelle fenêtre s’ouvre et vous invite à renseigner les champs principaux :

  • Choisissez Le titre
  • Sélectionnez le fichier
  • Ajoutez une vignette
  • Activer ou non les statistiques
  • Choisissez une catégorie

Ajoutez une vignette

Ajoutez une vignette

Enregistrez ensuite comme vous le feriez pour un article ou une page.

Afficher son lien de téléchargement

Pour afficher le fichier à télécharger sur une page ou un article, rendez-vous à l’endroit où vous voulez qu’il s’affiche.

Vous remarquerez que le plug-in à fait apparaitre dans l’éditeur de texte une petit icône bleu en forme de flèche.

Le plug-in à fait apparaitre dans l’éditeur de texte une petit icône bleu en forme de flèche.

Le plug-in à fait apparaitre dans l’éditeur de texte une petit icône bleu en forme de flèche.

En cliquant dessus, une boite de dialogue vous invite à choisir votre fichier et à activer ou non la boite Fancy Box qui fait apparaitre la vignette et les statistiques.

Un short code s’affiche alors dans votre page

[sdm_download id= »473″ fancy= »0″] : sans Fancy Box

Sans Fancy Box

Sans Fancy Box

[sdm_download id= »473″ fancy= »1″] avec Fancy Box

Avec Fancy Box et vignette

Avec Fancy Box et vignette

Mettez à jour et vérifier que le résultat vous convient.

Notez que vous pouvez changer la couleur du bouton « Télécharger » dans Page paramètres de Simple Download Monitor.

Créer une base de données chez Gandi

Créer une base de données chez Gandi

Lorsque que vous créez un site web ou que vous le transférer chez votre hébergeur, vous devez renseigner quelques éléments dont le nom, les identifiants et le mot de passe de la base de données.

Tous ces codes vous sont soit donnés dans votre interface soit dans le mail de bienvenue récapitulant toutes les infirmations nécessaires à la création de votre site web : identifiant de connexion, compte FTP, accès à la base de données…

Chez Gandi, comme chez quelques autres hébergeurs, vous avez la possibilité de créer plusieurs bases de données.

Par défaut, vous pouvez utiliser les identifiants Root et le mot de passe que vous avez créé pour votre Simple Hosting

Mais pour des raisons de sécurité, vous pouvez (devez !) un utilisateur avec un accès vers votre base de données.

Accéder à PhpMyAdmin

Pour ce faire, rendez-vous dans votre instance Simple Hosting :

https://www.gandi.net/admin/hosting/paas/management

Ensuite, cliquez sur le nom de votre instance pour arriver sur sa page de gestion.

Cliquez sur le nom de votre instance

Cliquez sur le nom de votre instance

En cliquant sur « Se connecter » en face de Base de données, vous aurez accès à PhpMyAdmin.

Cliquez sur « Se connecter »

Cliquez sur « Se connecter »

Un boite de dialogue s’ouvre vous invitant à renseigner votre identifiant et votre mot de passe.

Renseignez votre identifiant et votre mot de passe.

Renseignez votre identifiant et votre mot de passe.

Pour infos, votre identifiant en accessible en cliquant sur le point d’interrogation de votre page « Simple Hosting »

Trouver son identifiant

Trouver son identifiant

Ensuite PhpMyAdmin vous demande de vous connecter avec votre compte Root.

Accè à PhpMyadmin

Accè à PhpMyadmin

Une fois ces informations renseignées, vous arrivez sur la page d’administration de PhpMyAdmin.

Créer un utilisateur

Pour créer un utilisateur, cliquez sur « Utilisateur » dans le menu supérieur.

Cliquez sur « Utilisateur »

Cliquez sur « Utilisateur »

Cette page affiche la liste de tous les utilisateurs si vous en avez déjà créée.

En bas de la page se trouve le lien, qui vous permet d’ajouter un nouvel utilisateur ; cliquez sur ce lien pour ouvrir une nouvelle fenêtre.

Remplissez le champ « Nom d’utilisateur ».

Pour client, laissé %

Pour le mot de passe soit vous en créer un (mais sécurisé) soit vous cliquez sur « générer ».

Notez-le bien !

Ensuite, vous cochez la case « Créer une base portant son nom et donner à cet utilisateur tous les privilèges sur cette base.  ». Cet utilisateur, n’aura accès qu’à cette base de données

Puis en bas de la page, cliquez sur exécuter.

Créer un utilisateur

Créer un utilisateur

Votre base de données est donc créer avec un seul et unique utilisateur.

Reproduisez cette opération pour chaque site web que vous désirez mettre en ligne.

Il vous faudra ensuite, renseignez les champ nouvellement créer dans vos différents CMS.